Café littéraire : Histoire de l’Empire des Habsbourg de Jean Bérenger

L’auteur a relevé un défi en écrivant l’histoire de cette dynastie des Habsbourg. Cette famille régna sur l’Europe centrale avec comme point centrale Vienne.

Les Habsbourg furent des hommes de guerre, des conquérants et fondèrent un empire qu’ils voulurent universel. C’est l’abdication de Charles-Quint séparant en deux ses Etats qui donna à l’Autriche cette destinée glorieuse et brillante.

L’Autriche surmonta les épreuves de l’histoire : des fois en triomphant, d’autre en se régénérant. Le vieil empire semblait éternel et survivre aux aléas de l’histoire.

La première guerre mondiale fut son crépuscule et sa chute. Les traités de Versailles et de saint Germain en Laye avec l’Autriche laissaient l’Allemagne quasi intacte alors qu’elle était à notre frontière et anéantissaient le vieil empire danubien, créant un vide au centre de l’Europe avec des pays où des minorités allaient servir de prétexte à une Allemagne assoiffée de revanche.

1919 est en fait la genèse de la seconde guerre mondiale. Le maintien de la maison de Habsbourg en Autriche, peut-être, aurait pu éviter la montée du nazisme en réunissant dans une vaste fédération les slaves et les autrichiens.

Cet Etat aurait été assez puissant pour empêcher l’escalade criminelle d’une Allemagne hypnotisée et fanatisée par la démagogie hitlérienne. Ce n’est qu’une supposition, elle a le mérite de poser la question : le traité de Versailles ou la paix manquée ?

L’histoire de l’empire des Habsbourg pose en conclusion cette question toujours d’actualité, même si l’Europe unie en a estompée la pertinence.

Thierry Jan

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message