Café littéraire : L’épopée coloniale de la France d’Arthur Conte

La France après la chute du second empire n’a plus aucun rôle sur la scène diplomatique internationale. La III° république va entreprendre avec des hommes décidés et des militaires de grand talent une renaissance de la France.

Elle réapparait sur la scène mondiale avec la colonisation. Elle sera souvent adversaire de l’Angleterre et va néanmoins se tailler un empire colonial lequel lui rendra son prestige et sa grandeur. Il n’est pas lieu ici de débattre sur le colonialisme.

Arthur Conte à travers un magnifique ouvrage nous conte, avec son talent, cette aventure de nos armes, de notre marine, de nos savants, lesquels construisirent un empire universel et apportèrent, n’en déplaise à certains, le progrès et la civilisation en des contrées où jadis la coutume, le cannibalisme et le fanatisme religieux empêchaient toute évolution. L’épopée coloniale de la France est à la fois un livre d’histoire et un guide de ces contrées inconnues.

Entre 1875 et le début de la première guerre mondiale on découvre cette III° République née sur un désastre militaire, qui forge à la fois la grandeur de la France et prépare cette revanche. Même si les navires vont vers de nouveaux horizons, la ligne bleue des Vosges est la priorité.

Des hommes comme Clémenceau s’opposeront à Jules Ferry, voulant conserver un seul objectif : baigner les trois couleurs dans le Rhin.

L’épopée coloniale, une des plus belles pages de notre histoire avec l’édification d’un empire, lequel sera en 1940 la roue de secours de la France métropolitaine écrasée et vaincue par les nazis.

Thierry Jan

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message