Opéra de Nice :L’Orchestre philarmonique souffle 70 bougies

Ce Vendredi 29 septembre à 20 heures à l’Opéra Nice Côte d’Azur, György Ráth, nouveau Directeur musical de l’Orchestre Philharmonique de Nice, donne le coup d’envoi du 70e anniversaire de l’Orchestre Philharmonique de Nice avec une commande faite au compositeur norvégien Martin Romberg.

Celui-ci a créé de nombreuses œuvres basées sur l’univers de J.R.R. Tolkien. Il cherche à la fois à mettre en valeur les côtés les plus sérieux et profonds de cette littérature et à lier certains aspects de la culture populaire avec la musique classique.

La célébration de cet anniversaire se poursuivra tout au long de la saison pendant laquelle l’orchestre accueillera les plus grands noms de la musique à commencer, pour ce concert des 29 et 30 septembre, par le violoncelliste Enrico Dindo qui offrira son interprétation du Concerto de Chostakovitch. Cette œuvre, qui relève du funambulisme par sa difficulté technique, ne manquera pas de séduire le public.

La sixième symphonie de Tchaïkovski, testament du géant de la musique russe, vibrera sous la baguette de György Ráth, nouveau directeur musical de la phalange niçoise. Ce dernier chef d’œuvre est passé à la postérité sous le nom de Pathétique, sous-titre donné par Modest Tchaïkovski, frère du compositeur, en raison du caractère tourmenté de l’œuvre.

A noter que de ce concert débutera en fanfare avec celle composée par Georges Gondard pour célébrer les 70 ans de l’Orchestre Philharmonique de Nice.

Programme

Georges Gondard
Fanfare pour le 70e anniversaire de l’Orchestre Philharmonique de Nice

Martin Romberg
Feanor, création mondiale pour les 70 ans de l’Orchestre Philharmonique de Nice

Dmitri Chostakovitch
Concerto pour violoncelle n°1 en mi bémol majeur, opus 107

Piotr Ilich Tchaïkovski
Symphonie n°6 en si mineur, opus 74, Pathétique

Enrico Dindo
Violoncelle

Gyorgy Ráth
Direction musicale

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message