Un week-end de concerts et sonate de l’Orchestre Baroque de Nice

" L’artiste, ni rejeton ni père premier, ne peut être novateur que dans le sillon assumé d’un héritage " Cyril Vettorato, Penser l’histoire de l’art à travers l’idée de filiation

"Si ce qu’on appelle en musique « l’âge baroque » a tout naturellement hérité de formes issues des périodes précédentes, il a aussi beaucoup innové à partir de ces formes et créé son « style » propre, par l’élaboration de structures originales et de tout un langage immédiatement reconnaissable "- écrit Gilbert Bezzina dans la présentation de la saison de l’Orchestre Baroque de Nice.

Il fut en son temps le compositeur le plus célébré en Allemagne et un musicien au rayonnement européen. Dietrich Buxtehude fut la figure marquante de la musique instrumentale d’Allemagne du nord pour le violon et la viole. Il a donné ses lettres de noblesse à la sonate en trio allemande, langage instrumentental tres contrasté et théâtral.

C’est une passionnée de musique ancienne, la soliste SYLVIE MOCQUET, spécialiste de la viole de gambe, qui sera la soliste de ce concert. Elle a notamment étudié avec Jordi Savall à la Schola Cantarum de Bâle, l’école de reférence de ce répertoire.
De sonare à sonate, il n’y a qu’une lettre, et les sonates sonneront à travers toute l’Europe : en Allemagne les compositeurs désignent ainsi leurs suites ou partite.

À Lübeck, Dietrich Buxtehude s’empare de la forme et marie les influences italiennes et françaises, dans l’écriture, mais aussi par le choix des instruments, le violon et la viole de gambe, emblématiques de l’un et l’autre style en ce XVIIe siècle.

De la sonate pour viole de gambe solo aux sonates en trio pour violon, viole de gambe et basse continue, sans oublier ce qui fit la réputation de Buxtehude, la musique pour clavier, les solistes de l’Ensemble Baroque de Nice feront sonner ces pages libres et imaginatives dans l’écrin de la chapelle du Saint-Suaire.

Le programme :

Dietrich Buxtehude (1637 ?-1707)

Sonate op. I n° 2 en sol majeur BuxWV 253
Lento – Vivace – Adagio – Allegro – Largo – Arioso

Sonate op. I n° 4 en si bémol majeur BuxWV 255
Vivace – Lento – Allegro

Sonate en ré majeur pour viole de gambe et clavecin BuxWV 268
Allegro – Largo – Allegro

Sonate op. I n° 7 en mi mineur BuxWV 258
Allegro – Largo – Presto – Vivace – Adagio – Poco presto – Lento – Prestissimo

Prélude & fugue en sol mineur BuxWV 163

Sonate op. II n° 3 en sol mineur BuxWV 261
Vivace – Lento – Allegro – Andante – Grave – Gigue

Sonate op. II n° 5 en la majeur BuxWV 263
Allegro – Solo – Concitato – Adagio – Allegro – Poco presto

Ce Vendredi à 20h30 & Dimanche 19 novembre 16h30 à Chapelle du Saint -Suaire -

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message