Monte-Carlo Jazz festival : Un Festival de voix

De retour pour sa 11 ème édition, le Monte-Carlo Festival Jazz va une nouvelle fois nous surpasser, avec une programmation épatante. Des artistes nationaux et internationaux, du classique rock au jazz pur, dans une ambiance festive et chaleureuse à l’Opéra Garnier Monte-Carlo.

Cet événement musical, fera découvrir et redécouvrir les plus grandes stars du Jazz et les talents d’aujourd’hui. Ce lieu époustouflant, véritable temple de la musique depuis plus d’un siècle, accueillera du 24 novembre au 3 décembre des artistes venus de la terre entière.

Au micro, Jean-René Palaciao, Directeur artistique Monte-Carlo Société des Bains de Mer dévoile la somptueuse programmation du Monte-Carlo Jazz Festival 2016. Pour cette 11 eme édition, un concert est prévu chaque soir du mardi 29 novembre au samedi 3 décembre.

A l’affiche, les plus grands du jazz tel que : Manu Katché, Richard Bona, Ibrahim Maalouf et bien d’autres.

C’est Lambert Wilson qui ouvrira le bal, en interprétant les célèbres chansons d’Yves Montand pour lui rendre un hommage musical.

Le Dimanche 27 novembre, en matinée, Angelique Kidjo, célèbre voix africaine, dévoilera son nouvel album « Eve ». Sarah Lancman partagera l’affiche en faisant découvrir en avant-première, les compositions extraites de son nouvel album « Inspiring Love ». Pour finir, elle reprendra Qui, chanson de Charles Aznavour.
Malia et André Manoukian seront attendu en duo. Ils reprendront sur scène sous la forme d’un duo piano-voix, des classiques de la soul et du jazz.

Le même soir, Al Jarreau & NDR Bigband se produira pour la première fois à l’Opéra Garnier Monte-Carlo, suivi de ses 18 musiciens allemands du NDR Bigbang. Ils revisiteront le répertoire de Duke Ellington.

Mercredi 30 novembre, c’est Airelle Besson Quartet, trompettiste, qui sera parmi nous. L’une des révélations de cette édition, du Monte-Carlo Jazz Festival 2016.
Le célèbre Ibrahim Maalouf fera son come-back, en interprétant les plus belles chansons d’Oum Kalthoum, chanteuse égyptienne. Devenu star internationale du Jazz, le trompettiste propose donc pour ce festival, un jazz métissé.

Jeudi 1er décembre, Wayne Shorter Quartet, octogénaire sera l’événement de cette édition en montrant au public monégasque que le jazz n’a pas d’âge.

Vendredi 2 décembre, Alune Wade & Harold Lòpez-Nussa viendront faire honneur en interprétant les célèbres musiques populaires Africaines. Richard Bonna & Mandekan Cubano feront découvrir au public, leur nouvel album Héritage. Manu Katché, musicien et compositeur exceptionnel jouera son nouvel album Unstatic, en compagnie de Jim Waston et Lucas Aquino.

Pour clôturer ce festival dédié à la chanson, Madeleine Peyroux sera sur scène, en trio, en première partie.

En deuxième partie, la légende de la chanson populaire, Robert Charlebois. Devenu une figure emblématique de la chanson francophone, remontera sur scène pour un concert électro-acoustique. « Nous avons voulu faire un clin d’œil en recevant Robert Charlebois, qui est plus ou moins proche du Jazz et qui fête ses 50 ans de chansons » détail Jean-Réne Palicao.

Un festival qui s’annonce riche en émotion, en chanson et qui s’étendra dans les Casinos et divers établissement de la Société des Bains de Mer.

Le programme :

Jeudi 24 novembre 20h30 : Wilson chante Montand

Dimanche 27 novembre 18h00 : Sarah Lancman, Angelique Kidjo

Mardi 29 novembre 20h30 : Malia/André Manoukian Duo, Al Jarreau & NDR Bigband
présentent The Duke Ellington Songbook

Mercredi 30 novembre 20h30 : Airelle Besson Quartet, Ibrahim Maalouf

Jeudi 1er decembre 20h30 : Wayne Shorter Quartet

Vendredi 2 décembre 20h30 : Alune Wade & Harold Lopez-Nussa, Richard Bona & Mandekan Cubano, Manu Katché

Samedi 3 décembre 20h30 : Madeleine Peyroux, Robert Charlebois

plus de renseignement sur : http://fr.montecarlolive.com

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message