La Journée "Zéro Déchets" : informer, expliquer, éduquer pour protéger l’environnement

Hier, la Promenade du Paillon a été la scène de la Journée "Zéro Déchets" . Depuis plusieurs mois, la Maison de l’Environnement organise des ateliers ou défis « Zéro Déchet » chaque semaine. Cette fois-ci, c’est toute une journée de prévention en compagnie de nombreux experts qui a permis de se familiariser avec les gestes simples qui protègent l’environnement.

8,3 milliards de tonnes de plastique ont été produites entre 1950 et 2015 selon « Sciences Advances » et seulement 9% de cette masse ont pu être recyclés. Cela signifie que plus de 6 milliards de tonnes sont déjà à l’état de déchets et s’accumulent notamment en pleine nature, dans les mers et océans, entraînant notamment la mort de nombreuses espèces. Si rien ne change, le cap des 12 milliards de tonnes de déchets sera franchi à l’horizon 2050 alerte l’ONU. Face à ce fléau, une seule solution : changer les comportements pour parvenir à l’objectif régional zéro déchet plastique d’ici 2030.

Des bons gestes ont été découverts tout au long de la Journée Zéro Déchet organisée par la Maison de l’Environnement, tels :

- offrir une seconde vie à vos objets cassés au lieu de les jeter grâce à l’atelier de réparation « Repair Café ».

- tester vos connaissances sur les déchets en participant à un quizz interactif organisé par l’Association pour le Développement de l’Education à l’Environnement (ADEE).

- travailler leur fibre artistique avec un atelier de recyclage animé par « En Vert et Rouge ».

- Penser que le zéro déchet permet de faire des économies. C’est ce qu’ils ont expliqué les membres de l’association « Zéro Déchet Nice ».

- s’informer aux stands d’information et d’animation sur la protection du milieu marin avec Paddle Cleaner ou sur le gaspillage alimentaire

Le zéro déchet, qu’est-ce-que c’est ?

Un Français produit en moyenne environ 350 kilos d’ordures ménagères par an. Le zéro déchet consiste donc, tout d’abord, à grandement faire baisser le nombre de produits qui partent à la poubelle. Et pour moins en produire, il faut tout d’abord moins consommer. C’est l’une des règles d’or du zéro déchet qui prône une production et une consommation sobres. Ici, pas d’achats compulsifs ! On réfléchit en achetant en pensant à la durée de vie et à l’usage des produits. Lors de cette Journée Zéro Déchet, vous ne trouverez donc ni gobelets ou bouteilles en plastique, ni pailles jetables. Le zéro déchet, c’est aussi de la récupération. Un objet dont vous ne vous servez plus ? Revendez-le ! Et s’il est inutilisable, pensez au recyclage ou au compostage.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message