Restauration scolaire à Nice : la cantine du Chef Ratatouille

Christian Estrosi, Député-Maire de Nice, Président de Nice Côte d'Azur a reçu des mains du Professeur Stéphane Schneider, le rapport contenant 21 recommandations du Conseil Scientifique de la Nutrition. Les 28 membres du CSN, présidé par Stéphane Schneider, ont élaboré ce rapport dans le cadre de la reprise en régie de la restauration scolaire par la ville de Nice.

Les 21 recommandations du Conseil Scientifique de la Nutrition :

QUALITÉ ET SÉCURITÉ DES REPAS SERVIS

- Proposition 1 : Validation des menus/ Labellisation des menus préparés par la cuisine centrale

- Proposition 2 : Veille sanitaire/ Mise en place d’une cellule de veille, composée d’experts scientifiques du CSN, qui permettrait l’émission d’un avis lors de suspicions et ainsi la réactivité de la Ville de Nice par le biais d’un communiqué de Monsieur le Maire.

- Proposition 3 : Veille règlementaire/ Veille règlementaire (publications du ministère de l’agriculture et de celui de la santé) par la services de la Direction Adjointe de la Restauration Scolaire et ceux de la Direction de la Santé Publique, respectivement.

- Proposition 4 : Veille scientifique/Veille scientifique par des experts du CSN, à l’intérieur et à l’extérieur des services de la Ville de Nice.

- Proposition 5 : Communication vers le public/ La Ville de Nice met en place un site internet décrivant son activité de restauration scolaire.
Mise en place d’une page internet permettant aux experts du CSN de répondre aux questions spécifiques des familles.
Les questions seraient adressées à la Direction Adjointe de la Restauration Scolaire puis transférées au CSN.

- Proposition 6 : Choix des produits "bio"/atteindre l’objectif fixé par le Grenelle de l’Environnement, à savoir, 20 % des commandes représentées par des produits issus de l’agriculture biologique.Avis du CSN sur le choix à venir des produits issus de l’agriculture biologique.

- Proposition 7 : Accueil des enfants justifant de menus adaptés du fait de leur pathologie.La déclaration par la famille d’un trouble de santé nécessitant l’adaptation de la nature des repas, entraîne l’exclusion du restaurant scolaire pour l’enfant :Mise en place d’un PAI provisoire.Cette procédure en deux temps permettra d’accueillir rapidement l’enfant au sein du restaurant scolaire avec un repas défini par un PAI provisoire et préparé par la Ville.

- Proposition 8 : Accueil des enfants justifant de menus adaptés du fait de leur pathologie.Les repas pour enfants allergiques excluent tous les principaux allergènes et de ce fait sont monotones et peu goûteux:Mise en place de repas "mono-allergiques".

- Proposition 9 : Accueil des enfants justifant de menus adaptés du fait de leur pathologie.Possibilité pour les parents de fournir un panier repas lors de cas extrêmes d’allergies alimentaires.

- Proposition 10 : Accueil des enfants justifant de menus adaptés du fait de leur pathologie.Réalisation des examens nécessaires à l’établissement d’un diagnostic afin d’éviter l’abus de régimes

- Proposition 11 : Accueil des enfants justifant de menus adaptés du fait de leur pathologie.Remplacement du terme "régime diabétique", à connotation de restriction, par le terme "alimentation quantifiée en glucides"

EDUCATION

- Proposition 12 : Maintenir et développer les actions existantes - opération "Un fruit pour la récré" accompagnée de jeux éducatifs portant sur les fruits pour les enfants de maternelle et étendre ces actions à la gamme des légumes ;- proposer des jeux éducatifs aux élèves des classes de maternelle et d’élémentaire (petit train, cartes...).

- Proposition 13 : Création d’ateliers ludiques- mise en place d’un potager (en grandes jardinières) dans l’ensemble des écoles de la Ville, en lien avec la Direction des Espaces Verts ;- organisation d’une chasse au trésor, en fin d’année scolaire, sur le thème de l’équilibre alimentaire.

- Proposition 14 : Mise en place d’ateliers culinaires- réalisation de recettes simples par les enfants à l’occasion de la semaine du goût ; - réalisation de gâteaux ou de préparations à base de fruits par les enfants à l’occasion des goûters d’anniversaire.

- Proposition 15 : Actions en faveur de l’activité physique - aménagement des cours de récréation afin de permettre la pratique d’activités physiques à raison de 60 minutes quotidiennes (marelles, cordes à sauter, petites pistes cyclables…) ;- intervention des associations sportives sur la pause méridienne avec des activités physiques à intensité
adaptée l’heure de pratique ;- généralisation de l’opération "pédibus".

- Proposition 16 : Distribution de documents aux familles- dans les cabinets médicaux (documents nationaux) ;- création d’une brochure sur le thème de l’équilibre alimentaire et de l’activité physique, à remettre aux familles lors des réunions de parents organisées en début d’année scolaire ;- idées de menus pour le dîner des enfants diffusées aux familles avec les menus des restaurants scolaires.

- Proposition 17 : Organisation de séances d’information et de dégustations- pour les enfants et leurs familles ;- prévoir une journée santé sur le thème de l’équilibre alimentaire et de l’activité physique dans les écoles ;- réalisation d’un DVD sur le thème de l’équilibre alimentaire et de l’activité physique diffusé sour forme de "prêt" aux familles et accompagné d’un questionnaire d’évalutation.

FORMATION

- Proposition 18 : Séances de formation proposées à l’ensemble du personnel
Séances de formation obligatoires pour le personnel sur les thèmes suivants :- Programme National Nutrition Santé / Bases de l’alimentation méditerranéenne ;- Alimentation / Activité physique ;- Alimentation / Environnement du repas ;- Alimentation / Ecologie ;- Alimentation spécifique en rapport avec certaines pathologies ;- Positionnement et accompagnement de l’adulte à table.

DEPISTAGE

- Proposition 19 : Ajouter un point de dépistage lors de la scolarité des enfants.
Mesure de l’indice de masse corporelle en CE2.Actuellement, la mesure de l’indice de masse corporelle se fait uniquement chez les enfants de petites et de grandes sections de maternelle et chez les élèves des classes de CM2.

- Proposition 20 : Accroître l’efficacité de la prise en charge des troubles nutritionnels.Filiariser la prise en charge des troubles nutritionnels dans le respect du libre choix des parents.
Il est proposé que le rendez-vous soit pris directement par le médecin-scolaire ou traitant afin que la prise en charge de l’enfant soit plus efficace et plus rapide.
Une fiche de liaison serait également mise en place afin d’assurer une meilleure coordination entre les intervenants.
L’efficacité du partage d’information sera d’autant plus grande que celle-ci est disponible en réseau.

- Proposition 21 : Information aux parents des enfants concernés Remise d’informations aux parents d’enfants présentant un surpoids ou une obésité par le service de la santé scolaire.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message