Chômage en baisse en 2016 : lentement mais sûrement ?

Et si la politique de François Hollande n'était pas si mauvaise que ça ? Les résultats commencent à tomber, même si tardivement...

Le taux de chômage au sens du BIT est retombé à 9,7 % fin 2016. Il s’agit de la deuxième baisse annuelle de suite, même si celle de la zone euro est plus prononcée.

Mesuré par l’Insee en appliquant les critères du Bureau international du travail (BIT), il est retombé au quatrième trimestre à 9,7 % de la population active en métropole (10 % pour la France entière, hors Mayotte). Soit une baisse sur un an de 0,2 point, semblable à celle qui avait été calculée en 2015 à pareille époque.

Un peu moins de 2,8 millions de personnes sont toujours au chômage en France métropolitaine, selon cette définition. Soit 68.000 de moins que l’an dernier à la même époque.

192.000 emplois ont été crées l’année dernière , un chiffre presque deux fois plus élevé qu’en 2015, et au plus haut depuis 2007, l’année d’avant la crise financière.

Les statistiques d’Eurostat sur le mois de décembre dans la zone euro font ressortir un taux de chômage pour la France de 9,6 %, égal à la moyenne de celui des dix-neuf Etats membres partageant la monnaie unique.

Douze des dix-neuf Etats membres font mieux que l’Hexagone, comme la Slovaquie (8,8 %) ou la Belgique (7,6 %), les Pays-Bas (5,4 %), voir beaucoup mieux l’Allemagne (3,9 %).

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message