Le taux de chômage revient sous la barrière de 10%.

Et si François Hollande avait raison à dire que " ça va mieux" ?. L'indicateur que le président de la République sortant avait fixé l'avait trahi plusieurs fois avec un yo-yo stressant avant de prendre la direction de l'embellie mais ..insuffisante pour en faire un thème de campagne. Ce manquement à un engagement primaire , la bataille contre le chômage, et d'autres circonstances avaient obligé François Hollande à renoncer à se représenter. Peu de jours après son départ de l'Élysée, les chiffres viennent conforter l'efficacité , au moins relative, des actions entreprises par le gouvernement . Bref, en politique le temps est aussi une variable importante : il faut que les choses se passent au bon moment et pas après ! Le taux de chômage en France métropolitaine a baissé de 0,4 point au premier trimestre pour s’établir à 9,3 % de la population active en métropole et 9,6 % en France entière. La France repasse sous le seuil de 10 % pour la première fois depuis l’automne 2012.

Cette évolution est plus rapide qu’anticipé par l’Insee, qui tablait sur un taux de chômage à 9,5 % en métropole (9,8 % avec les Dom) à la fin du premier trimestre.

L’Insee, qui mesure l’indicateur selon les normes du Bureau international du travail (BIT), a comptabilisé 2,7 millions de chômeurs en France métropolitaine, soit une diminution de 115 000 sur le trimestre et une baisse de 0,4 point par rapport au quatrième trimestre 2016. Cette diminution intervient après une année 2016 de légère baisse du taux de chômage (– 0,2 point), pour la deuxième année consécutive.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message