Le centre Antoine Lacassagne : ouverture d’un pôle Sport et Cancer

A l’occasion de cette journée d'inauguration d'une nouvelle Unité de Soins Continus en Hématologie, le centre officialise par la même occasion l'ouverture d'un Pôle Sport et Cancer.

Une initiative portée par la Fédération CAMI Sport et Cancer, Laurette Fugain, l’association qui lutte contre la leucémie, association de référence pour la pratique d’une activité physique en cancérologie et Malakoff Médéric au développement de Pôles Sport & Cancer.

« C’est une deuxième en France ». Le Professeur Frédéric Peyrade, onco-hématologue au Centre A. Lacassagne, est l’un des initiateurs du projet. « Le premier Pôle Sport et Cancer qui a vu le jour est à Paris, à Saint Louis ». Il confie qu’après des résultats positifs sur les patients, ils souhaitaient que d’autres régions « profitent » de ce projet.

En effet, il semblerait qu’après plusieurs études menées et constats, la pratique d’une activité physique a un impact physique et psychologie sur le patient. Tout d’abord cela permettrait de réduire les effets secondaires des traitements. Puis, une activité régulière diminue la fatigue et procure un effet positif sur le moral.

Mais plus l’activité sportif est commencée rapidement après le diagnostic, plus cela s’avère être efficace. C’est donc pour cela que le centre A. Lacassagne créer le Pôle Sport et Cancer, qui consiste à installer des vélos dans les chambres de la nouvelle Unité de Soin, Antoine Thyss.

« Je suis ému, d’autant plus que je ne savais pas que cette unité portera mon nom ». C’est donc après cette annonce surprise que le professeur Antoine Thyss, chef du Pôle Médecine, confie à quel point ce projet est très important pour le Centre mais surtout pour la prise en charge du patient.

Les dix chambres de cette nouvelle unité de soin, Antoine Thyss, seront donc toute équipées de vélo ainsi que d’un suivi assuré par un coach, afin que le patient hospitalisé pour quelques temps puisse pratiquer « un peu de sport ».

Une unité très surveillé car l’entrée sera filtrée afin d’éviter tout risques. Masque, gants et combinaison seront obligatoires pour les visiteurs. L’air qui circule dans les chambres sera également filtrée par un système adapté. Les visites limité à une personne à la fois...

« Mais tout est fait de sorte à ce que les patients, principalement les jeunes, puisse se divertir et ne se sente pas isolés » explique le professeur Antoine Thyss. Des tablettes électroniques dans les chambres, des repas adaptés en fonctions des envies, les vélos … Tout ces détails sont là pour que le patient se sente le mieux possible.

Cette nouvelle unité de soin est en fonction depuis 10 jours. Et si le Pôle Sport et Cancer et une grande ‘’deuxième’’ en France, huit autres devrait être fondées d’ici la fin 2018.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message