Coupe du Monde : la France en finale !

Les Bleus ont souffert face à leurs redoutables voisins belges, mais l'essentiel est fait : grâce à un but de Samuel Umtiti, ils sont en finale de la Coupe du Monde !

Pour la troisième fois de leur histoire, les Bleus disputeront la finale de la Coupe du monde de la FIFA.

Après avoir éliminé l’Argentine (4-3) en 8es de finale et l’Uruguay (2-0) en quarts de finale du Mondial en Russie, les joueurs de Didier Deschamps ont écarté de leur route la Belgique (3e au classement mondial) en demi-finale, grâce à un but de Samuel Umtiti. Ils ont rendez-vous dimanche 15 juillet au stade Loujniki de Moscou (17h00 heure française).

L’Équipe de France tentera de décrocher un deuxième titre mondial, vingt ans après celui obtenu le 12 juillet 1998 au Stade de France contre le Brésil (3-0). Il s’agira de sa troisième finale de Coupe du Monde après celles de 1998 et de 2006.

Le match a tenu toutes ses promesses et est resté indécis jusqu’au bout. Les Bleus ont souffert et sont toujours restés sous la menace d’un exploit d’Eden Hazard, danger permanent pour la défense tricolore. Si la première période a été assez équilibrée, avec des occasions de part et d’autre, la seconde a vu une nette domination des Diables Rouges.

Mais dès la reprise, le match a basculé. Sur un corner tiré de la droite et du pied gauche par Antoine Griezmann, Samuel Umtiti surgit au premier poteau et prend le meilleur sur Fellaini de la tête. Le ballon s’engouffre au ras du poteau de Thibaut Courtois (1-0, 51e). Samuel Umtiti, auteur de son troisième but international, a été élu homme du match par la FIFA.

Les Belges ont poussé pour égaliser mais ont échoué sur une solide défense française conduite par Hugo Lloris et Raphaël Varane. Les Bleus ont eu plusieurs fois la possibilité de faire le break en contre, sans y parvenir.

La seconde demi-finale entre l’Angleterre et la Croatie aura lieu mercredi soir (20h00, TF1), à Moscou.

La réaction de Didier Deschamps

« C’est quelque chose d’exceptionnel, je suis vraiment très heureux pour mes joueurs... Ils sont jeunes, mais il y a du caractère, de la mentalité. Cela été dur aujourd’hui face à une très belle équipe de Belgique. Ce but nous a fait du bien, c’est un défenseur qui le marque. On a dû beaucoup travailler défensivement. On aurait pu prendre un peu plus l’avantage sur des contres en fin de match. Voilà chapeau à mes joueurs et à l’ensemble de mon staff. C’est beaucoup de fierté par rapport à mon groupe. Cela fait quarante-neuf jours que l’on est ensemble je crois, beaucoup de choses se sont passées, certaines plus difficiles. C’est le mérite de tout le monde et surtout de ceux qui sont sur le terrain. On va jouer cette finale, celle d’il y a deux ans n’est toujours pas digérée, elle est toujours là... On verra demain qui on aura en finale ».

La réaction de Paul Pogba

« C’est beau, c’est bien. On est content mais il reste encore une étape. Aujourd’hui, je suis content mais ce n’est pas comme l’Euro. On a eu la chance d’être en finale de l’Euro, on est passé à côté d’un truc merveilleux. Il ne faut plus laisser cette chance passer. Aujourd’hui, on est heureux, on est content, mais il reste encore une grande grande étape. Donc il faut se concentrer. On savoure un peu, vite fait, mais il faut se concentrer pour la finale. L’Euro c’était trop beau. J’ai toujours ce truc en tête. On était là, on était proche de remporter le titre et on est passé à côté. Je ne veux pas que ça recommence. Ça me fait plaisir que les gens soient heureux mais j’espère les rendre encore plus heureux le 15 au soir ».

Mardi 10 juillet 2018 - Stade Krestovski (Saint-Pétersbourg)
Demi-finale - Coupe du monde 2018

France-Belgique : 1-0 (0-0)

Spectateurs : 64 286

Arbitre : M. Andres Cunha (Uruguay)

But : Umtiti (51e) pour la France.

Avertissements : Kanté (87e), Mbappé (90e + 3) à la France ; Hazard (63e), Alderweireld (71e), Vertonghen (90e + 4) à la Belgique.

France : Lloris (cap.) - Pavard, Varane, Umtiti, Hernandez - Kanté, Pogba - Mbappé, Griezmann, Matuidi puis Tolisso (86e) - Giroud puis Nzonzi (85e).
Entraîneur : Didier Deschamps.

Belgique : Courtois - Alderweireld, Kompany, Vertonghen - M. Dembélé puis Mertens (60e), Witsel, Chadli puis Batshuayi (90e + 1), Fellaini puis Carrasco (80e), De Bruyne - Hazard (cap.), Lukaku.
Entraîneur : Roberto Martinez.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message