Paris 2024 : félicitations mais pas de triomphalisme

Donc, Paris organisera bien les Jeux d’été en 2024. Los Angeles, seule rivale de la capitale française, a revu ses plans et annoncé, lundi 31 juillet, postuler désormais aux Jeux en 2028.

Mais l’équipe parisienne s’est refusée à tout triomphalisme. Aux hourras, elle a préféré une posture plus sobre. A l’image d’une campagne où elle a souvent privilégié le fond à la forme.

L’équipe parisienne y explique souhaitait « aboutir à un résultat « gagnant-gagnant-gagnant » avec le CIO et le comité de candidature de Los Angeles.

« L’annonce faite par Los Angeles permet de croire, avec optimisme, à la réalisation de l’accord, condition fixée par le CIO pour une double attribution 2024-2028. Le CNOSF et le mouvement sportif français vont désormais préparer la session de Lima et continuer à travailler sur ce que des Jeux à Paris en 2024 apporteraient au sport français et à la France. » est la réaction de Tony Estanguet, le co-président de la candidature et futur président du comité d’organisation ; Anne Hidalgo, la maire de Paris ; Denis Masseglia, le président du comité national olympique (CNOSF).

Les deux derniers signeront le contrat de ville-hôte, en septembre prochain à Lima.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message