JO 2024 : Paris a ...gagné. Los Angeles aussi. Le CIO peut se frotter les mains. Gagnant-gagnant-gagnant.

Les Jeux sont faits. Ou presque. Le 13 septembre prochain, à Lima, le CIO attribuera à Paris les Jeux d’été en 2024, puis à Los Angeles l’édition 2028.

L’un des acteurs majeurs de la partie de billard à trois bandes jouée depuis plusieurs mois par le CIO et les deux candidatures rivales. Eric Garcetti, le maire de Los Angeles, a brisé le silence des négociations.

Il l’a fait avec une seule poignée de petites phrases qui ne tromperont personne quant à l’issue de la bataille. Concernant la possibilité de Los Angeles d’organiser les Jeux en 2024, Eric Garcetti a confié que « cela n’allait probablement pas arriver. »

Les Californiens ont obtenu assez de compensations financières pour accepter de faire preuve de patience.

"D’après les termes du contrat avec la ville hôte pour 2028, le CIO avancera des fonds au comité d’organisation de Los Angeles au vu de la période de planification plus longue" que pour les JO de 2024, et dans le but d’augmenter la participation et l’accès de la jeunesse aux sports pendant les années menant aux Jeux, précise le communiqué du comité pour la candidature de Los Angeles.

Paris raflera donc la mise . Bingo.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message