La ville de Nice inaugure la rue Jules-Bianchi

Un hommage, une dernière route pour le champion de Formule 1 parti trop tôt d'un accident en 2014, au Japon. Famille et proches étaient présents aux abords de l'Allianz Riviera pour saluer Jules.

Christian Estrosi prend la parole. Accompagné par la famille Bianchi, très solennellement, il salue les champions niçois. Noens, Casteu, Ferrier, et bien d’autres. Dans l’assemblée, les talents sudistes du sport automobile sont là. Norman Nato le pilote de GP2, Thibault de la Haye le copilote de rallye, Romain Di Fante le pilote de rallye. "La rue Jules-Bianchi viendra croiser l’avenue Camille Muffat, une autre championne partie trop tôt".

Philippe Bianchi, père de Jules, sera lui plus bref. Plus intense aussi. "Je remercie la ville de Nice et tout ceux qui ont eu cette démarche. Christian Estrosi était un ami de Jules, il ne l’a jamais lâché. Pour nous, c’est une force en plus." Face à l’absence du pilote niçois, Philippe Bianchi souhaite aider un jeune à aller au plus haut niveau. "Ce sera un peu le retour de Jules à travers lui."

La rue, qui longe l’Allianz Riviera des escaliers Sud-Est à Nord-Est honore un champion de plus. Prochain sportif à être honoré d’un tel privilège, Alain Mimoun. C’est ce qu’a révélé Christian Estrosi.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message