Le Comité Paris 2024 reçoit le soutien du Parlement européen. Discovery pousse aussi pour Paris

À moins de 100 jours du vote du Comité International Olympique qui désignera, le 13 septembre prochain à Lima, la ville-hôte des Jeux Olympiques et Paralympiques 2024, le Comité Paris 2024 a présenté pour la première fois depuis la création de l’institution en 1952, sa candidature olympique, son projet et sa vision, devant le Parlement européen.

Présents à Bruxelles, le co-président du comité Paris 2024 Bernard Lapasset et la nouvelle ministre des Sports, Laura Flessel, ont décrit le projet Paris 2024 devant l’intergroupe "Sport" du Parlement européen.

"Le projet de Paris 2024 porte bien au-delà de la France. Je suis fière de l’enthousiasme qu’il suscite chez nos voisins européens, comme en a témoigné le Conseil des ministres des Sports de l’Union européenne du 23 mai, et comme en témoignent aujourd’hui les députés européens. Cette mobilisation fait de Paris 2024 "un projet fédérateur des valeurs qui nous unissent en tant qu’Européens", a expliqué la ministre.

Discovery pousse pour Paris

Belle prise pour Paris 2024. Le groupe américain Discovery Communications, propriétaire des chaînes Eurosport et détenteur des droits des Jeux pour l’Europe jusqu’en 2024, a affiché son soutien à la candidature française.

David Zazlav, son président et directeur général, a expliqué dans un communiqué : « Nous sommes très heureux de soutenir la candidature de Paris et son ambition de ramener les Jeux en Europe en 2024. »

La position du groupe américain apparaît très logique. Il lui faut en effet encore trouver preneur pour les les droits des Jeux en 2024 dans plusieurs pays d’Europe, dont la France. L’organisation de l’événement à Paris ferait nettement monter le prix des droits.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message