Le sacre de la régularité pour Fondation FDJ – Des Pieds et Des Mains

En terminant ce vendredi à la 3e place du Raid côtier de Nice, Fondation FDJ – Des Pieds et Des Mains a assuré sa victoire dans la 40e édition Tour de France à la Voile, à la veille de la fin de l’épreuve. Solides, très réguliers aux avant-postes depuis le Grand Départ de Dunkerque, le 7 juillet dernier, Damien Seguin, Damien Iehl, Benjamin Amiot et François Morvan n’ont pas tremblé au moment de parachever leur succès. Vainqueur du parcours du jour, Team SFS reste 2e au Général, mais absolument rien n’est joué, car cinq équipages peuvent encore prétendre au podium. Demain, place au dernier jour de compétition, pour la Super Finale qui réunira les huit premiers du classement général. La manche comptera double. Si le gagnant du Tour 2017 est connu, bien d’autres matchs dans le match seront à suivre…

Compte tenu de l’homogénéité du niveau de cette 40e édition, on se doutait que tout se jouerait lors du neuvième et dernier Acte à Nice. Les amateurs de suspens se frottaient les mains, et ils ne sont pas déçus !

C’est finalement le Raid côtier disputé ce vendredi dans la magnifique baie des Anges qui a été décisif pour le vainqueur du Tour 2017.

Les calculatrices étaient de sortie ce matin pour l’équipage de Fondation FDJ – Des Pieds et Des Mains. Avec 20 points d’avance sur son dauphin Team SFS, le leader du Tour devait terminer dans les six premiers aujourd’hui pour rester maître de son destin et assurer sa victoire dans cette 40e édition.

Il ne fallait surtout pas crier victoire trop tôt, car bien des équipages sont tombés de haut dans cette baie des Anges que le Tour de France à la Voile sillonne pour la septième fois de son histoire.

Dans des conditions légères, et donc usantes nerveusement, Damien Seguin, Damien Iehl et Benjamin Amiot ont parfaitement su résister à la pression.

De bout en bout aux avant-postes du Raid côtier, ils ont réalisé une course solide, pleine de maîtrise, à l’image de leur prestation dans ce Tour de France à Voile.

En terminant à la 3e place, ils ont décroché leur septième podium en 16 courses. S’ils n’ont remporté qu’une épreuve (contre six pour le Team SFS), les hommes de la Fondation FDJ n’ont jamais fait pire qu’une 11e place et c’est leur régularité qui a été récompensée.

Deux fois 19e du Tour sous les mêmes couleurs, en 2015 et 2016, Damien Seguin franchit une grande marche en ajoutant une ligne à son palmarès déjà bien fourni avec notamment deux titres paralympiques et des participations aux plus grandes courses au large

Né sans main gauche, Damien avait à cœur de démontrer une nouvelle fois que le handicap n’est pas un frein à l’immersion dans le milieu sportif des valides, y compris au plus haut niveau. Objectif réussi !

Cette grande victoire n’aurait sans doute pas été possible sans l’intégration dans l’équipage de Damien Iehl, l’un des meilleurs spécialistes mondiaux du match-race, déjà vainqueur à trois reprises du Tour de France à la Voile à l’époque où l’épreuve se disputait encore en monocoque (en 2003, 2004 et 2011) et deux fois sur le podium en Diam 24 (en 2015 et 2016). Benjamin Amiot, expert du catamaran de sport, décroche quant à lui son premier sacre sur le Tour.

Un autre marin a contribué à ce succès : il s’agit de François Morvan qui est venu renforcer le team pour les Actes de Fécamp, Jullouville et Arzon.

À noter que François avait gagné le Tour avec Spindrift pour la première du Diam 24 en 2015.

« Un » grand bravo à ces quatre marins qui ont réussi à toujours performer dans une édition où ils ont rencontré tous les types de conditions météo.


Leader, quasiment de bout en bout du Raid côtier de Nice, le Team SFS a tout donné pour maintenir le suspens. Et c’est avec panache qu’il a décroché sa sixième victoire. SFS conserve donc sa 2e place au Général, mais sans créer un écart décisif, car les principaux adversaires ont eux aussi été solides aujourd’hui.

Trésors de Tahiti a terminé 2e, Team Oman Sail 4e, Beijaflore 6e et Team Lorina Limonade – golfe du Morbihan 7e.
Ce soir, Team SFS a 7 points d’avance sur Trésors de Tahiti. Les Tahitiens conservent leur très chère place sur le podium, mais restent sous pression : Beijaflore et Team Oman Sail ne sont qu’à 4 points derrière, tandis que Lorina Limonade – golfe du Morbihan est à seulement 9 points !
Demain, la Super Finale réunira les huit premiers du classement général et cette ultime course comptera double ! Absolument rien n’est joué pour les 2e et 3e places et cinq équipages peuvent encore prétendre au podium.
Les dernières places pour cette Super Finale ont été très disputées. 9e au classement général ce matin, le Team Lorina Mojito – Golfe du Morbihan a sorti le grand jeu en terminant 5e du Raid. Dans le même temps, son adversaire direct Cheminées Poujoulat a joué de malchance en subissant une collision avec le Diam 24 Team Occitanie Sud de France.

Bernard Stamm et ses équipiers ont tout tenté pour finir la course, en vain, car un flotteur se remplissait d’eau. Ce soir, la déception est grande pour cet équipage… 12e aujourd’hui, c’est Vivacar.fr CEFIM qui a décroché le dernier ticket pour la Super Finale.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message