Rugby : Le Stade Niçois surclasse Villeurbanne (22-9) et prend la première place.

Lors de cette 16e journée de Fédérale 1, le Stade Niçois est allé s’imposer à Villeurbanne (22 à 9). Une grosse performance ponctuée par un point de bonus offensif qui permet aux niçois de prendre la première place de la poule 4.

Après 3 matchs à domicile consécutifs ponctuées de 3 victoires, les coéquipiers de Jeremy Malavard se déplacent ce dimanche dans la banlieue lyonnaise, chez l’actuel 7e, Villeurbanne. Battu à l’aller 25 à 6 au Stade des Arboras, les villeurbannais avaient un état d’esprit de revanche avant d’affronter Nice. Les hommes de David Bolgashvili ont rapidement mis les choses au clair. En première période, les locaux ne parviennent pas à déstabiliser la défense niçoise et marquent seulement une pénalité. De leur côté, les visiteurs passent la ligne à deux reprises dont un essai en toute fin de première mi-temps.

La seconde période est du même acabit. Nice domine et contre royalement l’attaque des villeurbannais. Mieux, ils parviennent à inscrire un troisième essai qui donnent le point de bonus offensif aux visiteurs. Les deux pénalités des locaux ne changent rien. Le stade Niçois s’impose 22 à 9 et prend les 5 points.

À égalité avec Dijon et Bourgoin avant cette 16e journée, les niçois ont conforté leur place dans ce trio. Tout d’abord Bourgoin. Les bergalliens s’impose difficilement à Chambery 19 à 15 mais ne prennent pas le point du bonus offensif. Dijon eux en revanche, surclasse La-Seyne-sur-Mer (prochain adversaire des niçois) avec ce fameux point supplémentaire (10-29). Ce soir, Nice est premier à égalité avec Dijon (62 points) juste devant Bourgoin (61points) et loin devant le 4e, Hyères Carqueiranne avec ses 48 unités.

Une belle semaine pour le Stade qui a vu la mairie prolonger son engagement moral et financier.

Prochain rendez-vous, dans deux semaines avec la réception de La-Seyne-sur-mer.

La Ville de Nice confirme son engagement financier auprès du Stade Niçois de Rugby pour la saison 18-19

Afin de réaffirmer son soutien et d’accompagner le projet de développement du Stade Niçois, la Ville de Nice a confirmé son engagement financier pour la saison 2018/2019 à hauteur de 522 000 €, soit un apport supplémentaire de la collectivité de 100 000 € par rapport à la saison passée.

Sanctionné par la DNACG au mois de décembre dernier et menacé de rétrogradation administrative à l’issue de cette saison, le Stade Niçois pourra ainsi se présenter en appel avec un dossier très solide d’autant que la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur a elle aussi confirmé un soutien financier pour la saison 2018/2019 à hauteur de 60 000 €.

Ces décisions suffiront-elles pour permettre au club niçois pour sortir indemne de cette situation ?

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message