« Super Sunday » de folie au Hard Rock Café pour le Super Bowl

Le Hard Rock Café de Nice organisait ce dimanche soir, pour la quatrième année consécutive, une soirée consacrée au Super Bowl, et ça, toute la nuit durant. Le spectacle était d'une intensité incroyable. Le public a assisté hier soir, au plus grand retournement de situation de l'Histoire de ce sport.

Le restaurant s’est mis, comme à son habitude, à l’heure américaine. Cette fois-ci c’est très spécial. Le Super Bowl est l’événement sportif le plus regardé au monde, avec, en sa terre natale : les États-Unis, plus de 112 millions de téléspectateurs chaque année. Un véritable « Super Sunday ! »

Aux alentours de 150 personnes étaient présentes, hier, au Hard Rock, « des Américains, des Anglo-saxons, des Scandinaves. Ça augmente chaque année, pour la première, en 2013, 70 personnes étaient venues, » précise Anthony Matteuzzi, manager marketing du restaurant. « On évolue à chaque édition, l’année dernière on a rajouté le show des cheerleaders, et aujourd’hui, comme on accueille plus de monde, on a mis d’autres écrans, des machines à popcorn, on est vraiment comblé. » Le Hard Rock organise des soirées de façon très régulière, et celle-ci, à l’image de l’anniversaire du restaurant en juin, l’Independance Day en juillet, ou Halloween en octobre, fait partie des plus importantes de l’année.

Buffet à volonté, distribution de bières et sodas, popcorn, tout était préparé pour accueillir au mieux ce spectacle. Et que dire du show des cheerleaders. Elles ont assuré l’ambiance des différentes salles de diffusion toute la soirée. Entre interaction avec les spectateurs et performances lors des nombreuses coupures publicitaires, indissociables à l’événement, elles ont maintenu le public en haleine. Fabienne la meneuse du groupe a apprécié ce moment, « c’est la deuxième année qu’on vient, franchement c’est top, d’habitude on bosse avec les Sharks d’Antibes, donc ça change c’est cool. »

Côté terrain, le match était un chef-d’œuvre. Durant trois quarts temps, les Falcons d’Atlanta, équipe clairement outsider, dominaient de bout en bout leurs adversaires, les Patriots de la Nouvelle-Angleterre. 28-3. Tom Brady, le quaterback des Patriots, s’éloignait de plus en plus du record absolu : 5 Super Bowl. Mais le dernier quart était extraordinaire. Les Patriots on réussi l’exploit d’inscrire 25 points en l’espace de 13 minutes. Fabuleux. Tout le monde pensait que c’était plié mais deux hommes ont décidé d’inversé le cours normal des choses. Tom Brady, et ses nombreuses passes lumineuses qui enchantaient le NRG Stadium de Houston. Et Julian Edelman, vous allez beaucoup en entendre parler, le « receiver » de 30 ans a réussi la réception la plus folle de l’Histoire du Super Bowl, en tombant au milieu de trois joueurs, pour permettre à son équipe de gagner 40 mètres et arracher une prolongation 28-28, qu’ils remporteront au « Touchdown en or ». Incroyable.

Pascal Ferrucci, joueur des Dauphins de Nice, et fan invétéré des Patriots et de Tom Brady, n’en croyait pas ses yeux, « c’est un rêve, quel match de fou ! Ils l’ont fait ! » Score final 34-28. Tom Brady est devenu le meilleur joueur de l’Histoire de ce sport avec 5 Super Bowl.

CP : Hard Rock Café - logo + photo 1

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message