Natation : Meeting de Natation

Hier soir s’est conclu le FFN Golden Tour 2019, une opportunité pour les azuréens d’observer les futures grandes stars de la natation et les champions français. Le meeting annuel de Nice est un hommage à la multiple médaillé olympique Camille Muffat originaire de Nice, disparue tragiquement en mars 2015.

Pour l’édition 2019, la tête d’affiche de l’événement était Charlotte Bonnet, triple médaillé aux championnats d’Europe l’été dernier organisé à Glasgow. Elle a raflé le 200 m nage libre, le relais 4X100m mixte et le 4X100m nage libre.

La niçoise âgé de seulement 23 ans représente le futur de la natation française et sera sans aucun doute notre meilleure chance de médaille aux prochains Jeux-Olympiques de 2020 à Tokyo. Après sa médaille de bronze en relais en 2012, elle aura à cœur de rattraper sa disette olympique de Rio 2016 où sur ses quatre épreuves de prédilection, elle n’aura pas pu faire mieux qu’une huitième place en 200 m nage libre.

Chez les hommes, Jérémy Stravius (multiple champion du monde et d’Europe) a lui aussi débuté sa saison au meeting Camille Muffat. Fraichement membre de l’Olympique Nice Natation, il est venu rejoindre Fabrice Pellerin pour retrouver son meilleur niveau et être performant pour les échéances olympiques.

Quelques résultats des finales A sur l’ensemble du meeting :
Jérémy Stravius a remporté :

- 100 m Papillon en 55.54 secondes.
- 50 m Papillon en 22.99 secondes.
- 50 m Dos en 25.23 secondes.

Il s’est incliné face à Maxime Grousset (100m NL) et Yohann Ndoye Brouard (100 Dos) âgés tous les deux de 19 ans, l’avenir de la natation française sera entre de bonnes mains.

Charlotte Bonnet a remporté :

- 100 m NL en 53.61 secondes.
- 200 m NL en 1.57.86 minutes.
- 50 m NL en 24.83 secondes.

Un autre membre de l’Olympique Nice Natation s’est illustré, c’est le suisse Jeremy Desplanches (champion d’Europe 2018) qui a facilement gagné le 200 m 4 nages en 1.58.61.

Les prochaines échéances de nos champions français seront du 21 au 28 juillet prochain à Gwangju (Corée du Sud) pour les mondiaux.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message