Les Niss’Angels grillent un joker

À contrario de leur dernier match (68-55 contre Saint-Amand), les Niçoises n’ont joué que dix minutes face à Mondeville. Leur avenir se scellera, comme prévu, aux play-downs mais cette correction à domicile pourrait leur coûter cher dans l’optique du maintien en Ligue Féminine de Basket.

Se remobiliser, et ce, le plus rapidement possible. Lors des phases finales, les joueuses de Wani Muganguzi affronteront, à tour de rôle, Saint-Amand, Mondeville et la Roche-sur-Yon. Avant le match contre l’USOM, seul le classement intermédiaire n’était pas établi : les Normandes pouvaient devancer les Nordistes mais quoi qu’il advînt, les Azuréennes récoltaient la troisième place. Au vu de l’enjeu, s’annonçait, en perspective, un rude combat au sein du gymnase Brancolar, et non de l’habituelle salle Leyrit.

Un premier quart-temps de bon augure

Dès l’entre-deux, les deux formations peinent à trouver les filets. Ce n’est qu’à la deuxième minute de jeu que Svenia Brunckhorst ouvre le compteur grâce à deux lancers francs (2-0, 2’). Comme les Mondevillaises, les Niçoises attendent la fin de la durée de la possession pour tenter leur chance. Souvent sans résultat. En effet, il y a beaucoup de déchets : 5 tirs réussis sur 18 tentatives (soit 28%) pour les locales et 3 sur 16 (soit 16%) pour les visiteuses. « Nous effectuons un bon premier quart-temps, où nous défendons correctement », analyse l’entraîneur du Cavigal. Les Niss’Angels contrôlent la partie (13-8, 10’) mais le ciel va s’assombrir. « Nous n’avons plus les mêmes intentions, affirme Wani Muganguzi. Nous n’avons pas été capables de collaborer et de maintenir notre niveau de concentration. » Les Normandes déroulent et les Azuréennes deviennent spectatrices de leur déroute. En cinq minutes, les Niçoises encaissent dix-huit points et n’en inscrivent que deux (15-26, 15’). Jodie Cornelie-Sigmundova (11 points) porte son équipe à bout de bras mais à la mi-temps, ses adversaires mènent de neuf unités (21-30, 20’).

Sortir de la partie et ne jamais en revenir

Un écart sans doute trop conséquent ? En tout cas, les problèmes des Niss’Angels persistent au retour des vestiaires (25-45, 26’). « Offensivement, c’est difficile. Nous prenons les tirs qu’elles voulaient, et non ceux que nous avions décidé de tenter », explique Wani Muganguzi. Mamignan Touré, muette jusqu’alors, essaye de relancer ses partenaires à travers son premier shoot à trois points réussi (30-46, 28’). Même si à la fin de la rencontre, Alix Duchet et ses coéquipières cravachent, elles ne reviendront jamais au score (35-54, 34’). Ce regain de combativité, leur coach le qualifie comme « l’énergie du désespoir ». Face à l’USO Mondeville, les Azuréennes s’inclinent, sans appel, pour le dernier match de la saison régulière (43-66, 40’). Désormais, les protégées de Wani Muganguzi se projettent vers les play-downs (voir le programme dans l’encadré). Grâce à un point average favorable (+6), le Cavigal, troisième, possède un léger avantage sur la Roche-sur-Yon, quatrième. « Au démarrage, nous disposons d’un petit retard mais rien n’est joué, se rassure l’entraîneur niçois. Si nous remportons trois confrontations, nous serons pratiquement sûrs de nous maintenir. » Seul l’avenir nous le dira..!

Solène FALAISE

Cavigal Nice / Mondeville : 43-66 (13-8 ; 8-22 ; 10-18 ; 12-18).
Arbitres : Mmes. Coanus, Dahra et Didier.
Cavigal Nice : Cooper (3), Brunckhorst (6), Strunc (10), Deroo (2), Armant (0), Henot (0), M’Baye (0), Touré (5), Cornelie Sigmundova (11), Duchet (6). Entraîneur : Wani Muganguzi.
Mondeville : Tadic (12), Hejdova (11), Gaucher (13), Djekoundade (10), Mosengo-Masa (3), Nauwelaers, Berkani (5), Guennoc (2), Mann (10). Entraîneur : Romain L’Hermitte.

Programme des play-downs :

Journée 1 - 25/04/2018 : Cavigal Nice / Saint-Amand
Journée 2 - 28/04/2018 : Mondeville / Cavigal Nice
Journée 3 - 01/05/2018 : Roche Vendée / Cavigal Nice
Journée 4 - 05/05/2018 : Saint-Amand / Nice
Journée 5 - 08/05/2018 : Nice / Mondeville
Journée 6 - 12/05/2018 : Nice / Roche Vendée

Crédit photo : Solène FALAISE

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message