Nouvelle défaite pour le water-polo niçois

L'enjeu était important. Face à Brescia, Nice devait changer de dynamique en Ligue des Champions pour retrouver un second souffle après quatre matchs perdus. Mission ratée puisque ce sont les visiteurs qui l'ont emporté 9-11.

Les poloïstes niçois n’ont pas démérité. Mais quand ça ne veut pas, ça ne veut pas. Les statistiques des deux matches précédents faisaient peur. Szolnoki (17-4) et Olympiacos (15-2) ont montré le fossé qui sépare Nice de l’élite du sport collectif en piscine. Mais la physionomie de jeu cette fois-ci a été différente.

L’ouverture du score dans le premier quart-temps est Niçoise, par Monneret. L’égalisation, deux minutes plus tard, est réalisée par Paskovic. C’est tout pour ces premières huit minutes animées par quelques exclusions temporaires.

Le quart-temps suivant est lui plus excitant et son déroulement est révélateur. D’un côté, la difficulté pour les Niçois à proposer un jeu de niveau Européen. De l’autre une motivation sans lâcher-prise tout à fait honorable. Brescia prend l’avantage 1-2. Puis 1-3. On se dit que le scénario est écrit et pourtant, l’Olympic Nice Natation ne cède pas et même si il encaisse deux autres points, va terminer en trombe la deuxième période avec deux buts portant la marque à cinq partout.

Le troisième quart-temps est l’inverse du précédent. Plein d’espoir avec des Niçois capable de recoller au score jusqu’à 8-8, ils vont finalement sombrer pour aboutir à 8-10. La dernière période se solde par deux buts de plus pour Brescia contre un seul pour Nice, score final 9-12. Une différence moins importante que pour les matchs précédents mais qui se solde avec le même bilan comptable, zéro point et une cuillère de bois.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message