Angers SCO - OGC Nice (1-1) : deux points de perdus

Alors qu'il pensaient avoir fait le plus dur en ouvrant le score après l'heure de jeu, les Aiglons ont été rejoints dans les cinq dernières minutes, perdant deux points très précieux dans la course à la cinquième place. Rageant !

Comme trop souvent cette saison, les Aiglons sortent frustrés d’une rencontre qu’ils ont pourtant dominée de la tête et des épaules.

Une rencontre qui a ressemblé durant soixante minutes à un match de Coupe de France, avec un SCO d’Angers dans le rôle du Petit Poucet, qui a accepté de subir la domination des visiteurs, bien campé dans ses 30m. La formation de Stéphane Moulin a rappellé le pourquoi de son surnom de "dalle angevine". Face au bus des Blanc et Noir, le Gym - qui se présentait dans la compo annoncée avec Plea en pointe, Srarfi sur l’aile et Tameze au milieu - monopolisait le cuir, faisait tourner le ballon. Il lui manquait un peu de vivacité et de prise d’initiative aux abords de la surface pour être plus dangereux, mais les Aiglons inquiétaient tout de même Butelle sur des belles frappes de Pierre Lees-Melou (17’) ou Mika Seri (36’). Sans jamais voir vu le danger s’approcher des buts de Benitez, si ce n’est juste avant la pause sur une balle en profondeur pour Toko Ekambi, qui était repris avant de frapper par Arnaud Souquet (42’).

Le scénario était le même au retour des vestiaires. Le SCO, qui faisait un grand pas vers le maintien avec un match nul, continuait d’attendre son adversaire et cherchait la profondeur pour Toko Ekambi sur chaque ballon récupéré. L’éclair niçois vint de ses leaders : récupération incisive de Dante dans la moitié adverse, décalage pour Seri qui perçait plein axe et donnait un amour de ballon à Plea. L’attaquant niçois résistait aux retours de Thomas et Traoré pour battre Butelle de près. 1-0 après 67 minutes de jeu, le plus dur était fait pensait-on.

Angers devait prendre des risques et manquait d’avoir une réussite maximale sur sa première frappe cadrée du match, à la 75e minute, lorsque Benitez relachait la volée de Mangani. Toko Ekambi avait suivi mais butait sur le portier argentin.

Des espaces se créaient dans l’arrière-garde des locaux (enfin !), mais Plea manquait de précision après un débordement de Saint-Maximin (81’). La rencontre basculait sur un ballon bêtement perdu à 40m de son but par Tameze, un centre mal repoussé par la défense centrale et une reprise aussi improbable que superbe de Fulgini, qui tapait la barre de Benitez et nettoyait la lucarne (1-1, 84’).

Pour les dernières minutes le Gym, réorganisé en 3-4-3, espérait repasser devant mais Marlon sur corner (88’) puis Seri sur coup franc (90’) ne parvenait pas à marquer ce but si précieux.

Ces deux points perdus après avoir mené au score, les 20 et 21e de la saison, ne permettent pas aux Rouge et Noir de prendre de l’avance dans la course à la 5e place, en attendant les résultats de leurs adversaires directs ce week-end.

LA RÉACTION DE LUCIEN FAVRE

« C’est dommage car les trois points étaient faisables. Angers a joué son va-tout après l’ouverture du score, à deux attaquants. Dans la gestion nous avions beaucoup de possession mais on a pris des risques à des moments où il ne fallait pas en prendre, on a aussi fait des mauvais choix. Ces erreurs, ça coûte ça : un but sur lequel il n’y a aucun danger au départ. Ils ne mettent pas la pression et on perd le ballon tout seuls. On a essayé de mettre le 2-1 ensuite, on a quelques possibilités mais bon c’était avant qu’il fallait les mettre... »

LA RÉACTION DE DANTE

« Nous avons dominé tout le match. Nous nous sommes créé des occasions et on se fait égaliser une nouvelle fois alors qu’ils n’ont pas eu grand chose. Ce n’est pas envident d’encaisser des résultats comme ça quand on veut atteindre nos objectifs. Nous devrons être objectifs dans l’analyse de notre prestation. Il va falloir continuer à travailler. On ne va rien lâcher jusqu’à la fin de la saison. Il reste 5 finales ».

LA RÉACTION DE ALASSANE PLÉA

Comme dimanche dernier, nous avons perdu 2 points dans cette course à la 5e place. On n’arrive pas à faire ce « petit truc » pour passer, mais il reste des matchs et on a envie d’aller la chercher. On a commis une petite erreur d’inattention et on l’a payé cash. Après, il (Fulgini) met un super but. Mais nous devons être plus solides. Ce sont des matchs compliqués face à des blocs bas, et il faut réussir à aller chercher ce 1-0. C’est ce que nous ne savons pas faire en ce moment, et qui peut nous porter préjudice à la fin de la saison.

A Angers, Stade Raymond-Kopa,
Angers SCO 1-1 OGC Nice (mi-temps 0-0)

Affluence : 13 000 spectateurs environ

Arbitre : Clément Turpin

Buts : Fulgini (86’) pour Angers ; Plea (67’) pour Nice

Avertissements : Guillaume (90’) à Angers ; Lees-Melou (38’), Benitez (77’), Plea (86’) à Nice

Angers SCO : Butelle - Manceau, Traoré, Thomas, Bamba - Sanamaria - Reine-Adélaïde (Fulgini, 14’), Oniangué (Guillaume, 75’), Mangani, Tait (Kanga, 65’) - Toko Ekambi

OGC Nice : Benitez - Souquet, Marlon, Dante (cap.), Le Marchand - Seri, Tameze, Lees-Melou - Srarfi (Le Bihan, 74’), Plea, Saint-Maximin (Sarr, 87’)

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message