Le Gym en terre bordelaise

L’OGCNice se déplace demain 17h au Matmut Atlantique pour affronter les Girondins de Bordeaux. Un test pour les hommes de Patrick Vieira face à des bordelais revanchards après leur défaite en Ligue Europa jeudi (2-1).

Deux points séparent l’OGCNice et le premier relégable, Nantes 19e. Paradoxalement, le club azuréen est à (seulement) 3 points de son adversaire du week-end, Bordeaux (8e). Ce faible écart entre les deux parties de tableau de la Ligue 1 montre l’importance de cette rencontre. Les coéquipiers de Dante pourraient intégrer le top 10 pour la première fois de la saison avec un succès.

Le Gym reprend donc le chemin du terrain, une semaine après la défaite à domicile contre l’Olympique de Marseille. De son côté, les Girondins reviennent d’un long voyage de 3 500 kilomètres, jeudi et une (courte) défaite à Saint-Pétersbourg (2-1) en Ligue Europa. Un long périple qui pourrait peser dans les jambes demain. « C’était un long déplacement pour eux mais je ne pense pas que cela va jouer. On est en début de saison, les joueurs sont encore frais » lance le coach azuréen, Patrick Vieira. « C’est une équipe très bien organisée, elle est très difficile à jouer. Ils vont très vite en contre, il ne faudra pas leur laisser d’espaces et être très intelligent sur les replacements défensifs » poursuit-il.

Bordeaux, « un gros morceau »

Le club bordelais pointe à la 8e place du classement du championnat à 5 points de la troisième place (Montpellier) et à 3 points des Aiglons (14e). Hormis le faux-pas lors de la 1re journée (défaite contre Strasbourg 0-2), les coéquipiers de Jimmy Briand n’ont plus connus la défaite. « C’est plus costaud à domicile. Ils ont de bons attaquants notamment. Il faudra être présents. On y va pour gagner » souligne le gardien du Gym, Walter Benitez. En effet, les attaquants du sud-ouest sont plutôt inspirés avec 14 buts inscrits. Les Aiglons ont marqué presque 2 fois moins de buts que leur adversaire de demain (7). En revanche, les deux équipes se partagent au niveau défensif. Les deux encaissent beaucoup de buts, 14 en 10 journées. « On aura des occasions. A nos attaquants de les concrétiser » précise le gardien argentin.

Même si le championnat est encore long, ce match contre Bordeaux peut marquer un vrai tournant dans la saison niçoise. Mario Balotelli et ses coéquipiers ont l’occasion de se rapprocher voire intégrer les 10 premières places pour la première fois de l’année. Dans le cas contraire, l’OGCNice devra regarder derrière.

Pierre Ferrand

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message