OGC Nice - ASSE (1-0) : les Aiglons passent la quinzième

Service minimum pour le Gym face à Saint-Étienne, toutefois suffisant pour continuer de rêver. Jamais inquiétés, les Niçois repartent de l'avant.

Ils étaient soixante-douze à avoir fait le déplacement. Sur les trois cents prévus, seuls soixante-douze supporters stéphanois avaient garni la tribune visiteurs de l’Allianz Riviera. Un pas en avant de la Ligue, salué par l’OGC Nice et ses supporters, à en croire la banderole déployée en Populaire Sud : "Vos libertés au-delà de notre rivalité".

Mais les supporters visiteurs n’ont pas été gâtés par leur équipe, malgré un début de match plutôt satisfaisant. L’ASSE aura fait illusion quelques minutes à peine. Dès la 7e minute, Wylan Cyprien envoie un missile dans la lucarne de Jessy Moulin au terme d’une superbe action collective. Les stéphanois sont verts.

Nice prend alors les devants. Belhanda (10e), Pléa (29e) ou encore Cyprien (31e) manquent de doubler la mise. Le tout en accomplissant des prouesses au milieu de terrain et un jeu de passes millimétrées.

Pourtant le match manque de basculer juste après la demi-heure de jeu. Sur une frappe de Romain Hamouma, Dalbert se sacrifie et stoppe le ballon... Du visage. L’arbitre siffle alors... Un pénalty, qui déclenche la fureur du public niçois et de ses joueurs. Heureusement, l’arbitre assistant dédouane M. Delerue qui revient sur sa décision. Sur le banc de touche, Christophe Galtier proteste avec vigueur.

Le match se tend et Belhanda prend un carton jaune pour avoir échangé quelques mots avec Hamouma (35e). Puis c’est la tête de Dalbert qui semble être mise à prix, avec deux grosses fautes successives de Hamouma (38e), puis de Théophile-Catherine (39e), pris de vitesse par le brésilien.

A la pause, le Gym rentre en tête. Et, nouvelle tradition niçoise après Mèfi ou Nissa le Bella, les Aiglons arrêtent de jouer en seconde période. Saint-Étienne reprend espoir mais Cardinale veille (52e, 71e). Roux et Hamouma manquent leurs frappes pendant qu’en face, Mounir Obbadi fait sa première apparition. Une première satisfaisante, qu’il ponctuera d’une superbe passe pour Belhanda, mais à côté (77e). Cyprien (79e), Pléa (81e), puis Balotelli (89e) n’auront pas de réussite non plus.

Le score n’évolue plus et le Gym reste au contact de Monaco, à égalité avec Paris (52 points). Les Aiglons en profitent pour prendre 16 points d’avance sur leur adversaire du soir. De quoi respirer un peu avant une fin de saison haletante au cours de laquelle tous les points seront importants.

La stat’ : 4

Comme le nombre de matchs remportés consécutivement par le Gym face à Saint-Étienne. Les Aiglons s’étaient imposés au match aller (0-1, but de Eysseric), tandis que la double confrontation de l’année dernière s’était soldée par deux victoires niçoises (1-4, 2-0).

La réaction de Lucien Favre :

« Nous sommes rentrés dans ce match avec du rythme. Ce n’était pas parfait mais c’était bon. On met un beau but. On a plusieurs occasions, c’est dommage de ne pas mettre le 2-0. Apres c’est long un match avec juste un but d’avance. A 1-0 les autres peuvent à tout moment revenir. Il faut presser haut, bien se replacer défensivement. Il y a eu des situations dangereuses pour St Etienne même si on a eu plus d’occasions qu’eux. La deuxième période était plus poussive mais au final ça fait 3 points. »

La réaction de Wylan Cyprien :

« On a noté beaucoup de points positifs ce soir, surtout après la défaite à Monaco. On n’avait pas été ridicules là bas mais on avait manqué de discipline tactique, on avait eu des pertes de balles inhabituelles. On n’a pas fait ce soir notre meilleur match de la saison mais on gagne, on s’accroche. On va analyser les choses négatives pour s’améliorer. »

La réaction de Yoan Cardinale :

« Chaque victoire est belle. Celle-là est surtout très importante. Elle nous remet d’aplomb après Monaco. On a su regagner la confiance et la confiance du public, c’est très bien pour préparer le match face au Stade Rennais. L’équipe a été très bonne, tout le collectif a été au rendez-vous. C’est vraiment une très belle performance. Aujourd’hui (mercredi), on est vraiment bien rentrés dans le match, on a fait une très belle première mi-temps. La 2e était plus dans le contrôle qu’autre chose. »

A Nice, Allianz Riviera,
OGC Nice 1-0 AS St-Etienne (1-0 à la mi-temps)

Affluence : 18 225 spectateurs

Arbitre : M. Amaury Delerue

Buts : Cyprien (7’) pour Nice.

Avertissements : Belhanda (36’) pour Nice ; Hamouma (38’), Théophile-Catherine (40’), Selnaes (45’) pour St-Etienne.

OGC Nice : Cardinale - Souquet, Baysse (cap), Dante, Dalbert - Seri, Cyprien, Walter (Mounir Obbadi 72’) - Eysseric, Pléa (82’), Belhanda

AS St-Etienne : Moulin - Pierre-Gabriel, Théophile-Catherine, Lacroix, Pogba - Veretout, Selnaes - Hamouma (cap), Saivet (Jorginho 61’), Monnet-Paquet (Soderlund 73’, Keyta 81’) - Roux

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message