OGC Nice - EA Guingamp : pour une première victoire en 2017

Toujours sevré de victoire en 2017, l'OGC Nice reçoit ce dimanche (15h) Guingamp, pour espérer enfin décrocher son premier succès et se relancer dans la course au titre.

Le match de ce dimanche aura un enjeu particulier et une importance capitale. En effet il se jouera quelques heures avant PSG-Monaco, autre match décisif pour le titre. En cas de victoire niçoise et de défaite monégasque, le Gym se déplacerait donc en leader... A Monaco, samedi prochain (17h) ! Autant dire que la victoire est quasiment obligatoire face à des bretons qui comptent maintenant dans leurs rangs... Mathieu Bodmer, qui a tout juste rejoint Alexandre Mendy dans les Côtes d’Armor.

L’adversaire

En 22 sorties dans l’élite, l’En Avant a amassé 31 unités, ce qui l’a installé solidement dans la partie haute du classement. Le groupe d’Antoine Kombouaré possède un bilan comptable plus que positif, puisqu’il compte 8 victoires, 7 nuls et 6 défaites. A l’extérieur, Guingamp s’est imposé 2 fois (à Nancy et Lyon), a trébuché à 5 reprises (à Toulouse, Bastia, Rennes, St-Etienne et Lorient) et partagé les points lors de 4 rencontres (à Monaco, Dijon, Caen, Metz) . Soit le 7e bilan de l’élite. Les bretons ont marqué 27 buts cette saison, soit la sixième attaque du championnat. Et derrière, Guingamp n’a encaissé que 23 buts.

Les absents

Le technicien niçois Lucien Favre sera toujours privé de Ricardo, Younès Belhanda et Olivier Boscagli, toujours indisponibles, tandis que Mickaël Le Bihan reprend progressivement avec la réserve.

Antoine Kombouaré fera sans son milieu défensif Moustapha Diallo (suspendu et blessé) et a en plus vu partir Benjamin Angoua à Boston. Côté infirmerie, le deuxième gardien Romain Salin a été opéré du coude.

Le groupe niçois

Gardiens : Cardinale, Benitez

Défenseurs : Souquet, Baysse, Burner, Le Marchand, Dalbert, Dante, Sarr

Milieux : Seri, Eysseric, Cyprien, Walter, Marcel, Koziello

Attaquants : Balotelli, Pléa, Donis

Le groupe guingampais

Gardiens : Johnsson, Guivarch

Défenseurs : Sorbon, Kerbrat, Lévêque, Marçal, Martins Pereira

Milieux : Deaux, Giresse, Sankoh, Didot, Bodmer

Attaquants : De Pauw, Mendy, Privat, Salibur, Briand, Coco

L’arbitre

La deuxième sortie des Aiglons à domicile en 2017 sera dirigée par Jérôme Miguelgorry, assisté à la touche par Cédric Moreau et Julien Pacelli.

AU REVOIR ET MERCI L’ARN !

L’Armada Rumpetata Nissa 2001 a annoncé ce vendredi sa dissolution, après 15 années d’existence aux côtés du Gym. « Le groupe n’a plus les moyens humains de faire vivre et d’animer la tribune Ray », écrit l’ARN dans un communiqué (lire ci-dessous). Une nouvelle accueillie avec un gros pincement au cœur.

Donnant de l’écho aux chants lancés par leurs frères de la Populaire Sud, les « chauves-souris » ont dynamisé la tribune Nord de notre vieux Ray, puis celle de l’Allianz Riviera, permettant aux Aiglons d’être portés par un véritable second « virage ».

De la lutte pour le maintien à la coupe d’Europe, l’ARN aura défendu haut et fort les couleurs du Gym. Un engagement inconditionnel transporté au-delà des frontières du comté, colorant un à un les parcages visiteurs de la traditionnelle bâche « ARN 2001 ».

S’il sait qu’il pourra toujours compter sur le soutien des membres de l’ARN à titre individuel, l’OGC Nice tient à remercier toutes celles et ceux qui ont contribué à cette belle aventure collective, sans relâche et avec enthousiasme depuis 2001 par amour du club.

Adiéou la Ratapignata !

LA TRIBUNE RAY BASSE SUSPENDUE

Demain, le premier anneau de la tribune Ray sera fermé au public, la faute à une sanction de la commission de discipline : suite au jet d’un objet sur le gardien Jean-Louis Leca lors de Nice-Bastia (1-1, le 27 novembre), la tribune Ray basse sera donc suspendue pour Nice-Guingamp.

LE PARVIS TRANSFORMÉ... EN STATION DE SKI !

Après le village de Noël et les galettes des rois truffées de surprises, le parvis de l’Allianz Riviera se transformera en station de ski ce dimanche, avant la rencontre du Gym face à Guingamp (coup d’envoi 15h). Ce qui promet, une nouvelle fois, un agréable moment...

Comme face à Dijon et Metz, les enfants de moins de 12 ans seront invités lors de ce duel de la 22e journée. Comme lors des deux précédents dimanches de fête, des animations les attendront avant le coup d’envoi. Un exemple des ces surprises ? L’installation d’une piste de luge géante sur le parvis, en partenariat avec les stations Nice Côte d’Azur.

L’OGC Nice vous donne rendez-vous « au pied des pistes de l’Allianz Riviera » afin de profiter pleinement d’une après-midi au stade. Le meilleur moyen de pousser les Aiglons avec ferveur, après un bon et joyeux échauffement...

En ce dimanche de fête, il y en aura pour tous les âges de midi à 19h. En effet, les héros de 97 seront mis à l’honneur sur le terrain avant le coup d’envoi et après la rencontre au Musée National du Sport, où ils partiront à la rencontre de leurs supporters, 20 ans après…

Enfin, une grande collecte de vêtements se tiendra dimanche sur le parvis de l’Allianz Riviera.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message