OGC Nice : prêts à démarrer la saison ?

A la veille du lancement de leur saison face à Reims (samedi, 20h), les Aiglons avancent à pas feutrés, menés par un nouvel entraîneur, Patrick Vieira.

MERCATO : UNE ATTAQUE PAS ENCORE AU POINT

Le feuilleton de l’été concerne le départ de Mario Balotelli, l’attaquant (à nouveau) international italien qui s’est relancé au Gym. Disposant d’un bon de sortie, celui-ci n’a pour l’instant pas trouvé de point de chute. Seul l’Olympique de Marseille s’est montré intéressé mais sans qu’il n’y ait eu de vraie négociation.

Ce vrai-faux départ pour le club rival, mêlé à son absence lors de la reprise au début du mois de juillet, ne lui a pas permis de s’offrir une sortie à la hauteur de ses deux années au Gym. Il s’est mis de nombreux supporters à dos et il semblerait que Patrick Vieira, qui a succédé à Lucien Favre au début du mois de juin, ne compte plus vraiment sur lui, même s’il est intégré au groupe.

Son remplaçant n’est toujours pas connu. S’il n’y a pas nature à s’inquiéter au niveau de la cellule de recrutement, c’est le timing qui coince. Le Gym va attaquer la saison sans savoir qui constituera la pointe de son attaque. Balotelli ? Il sera suspendu. Le Bihan (qui a effectué la préparation) ? Possible.

Du côté des départs, trois cadres ont quitté le club cet été. Maxime Le Marchand et Jean-Michaël Seri ont rejoint Fulham, promu en Premier League. Alassane Pléa a quant à lui rejoint le Borussia Mönchengladbach. Sans oublier le départ de Marlon, rappelé par le FC Barcelone, celui de Saïd Benrahma pour Brentford (ou il retrouve un certain Neal Maupay) ainsi que le prêt de Arnaud Lusamba au Cercle Bruges.

Quant aux arrivées, elles sont pour l’instant au nombre de trois : Danilo Barbosa est le premier à avoir rallié le Gym, en provenance de Braga, suivi par Christophe Hérelle (Troyes) puis Youcef Atal (KV Courtrai). Olivier Boscagli, Mouez Hassen et Gautier Lloris sont revenus de leurs prêts respectifs et ont intégré l’effectif.

MATCHS AMICAUX : UN BILAN CONTRASTÉ

Au niveau des chiffres, le bilan des matchs amicaux du Gym est plutôt défavorable : une victoire, un nul et trois défaites sont à mettre au crédit des Aiglons. Ils ont marqué six buts pour neuf encaissés.

Mais malgré cela, les qualités de jeu affichées sont plutôt encourageantes. Les recrues sont bien intégrées et sont prometteuses. L’arrivée d’un, voire deux joueurs à vocation offensive devrait achever le premier été de Patrick Vieira sur le banc du Gym. Premiers éléments de réponse dès samedi soir, pour la réception de Reims, à l’Allianz Riviera (20h).

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message