Place à la Coupe de la Ligue pour les Aiglons

Trois jours après leur victoire à Bordeaux (1-0), les Niçois accueillent Auxerre à l’Allianz Riviera en fin d’après-midi pour les 16es de finale de la Coupe de la Ligue. L’occasion pour les Aiglons d’enchaîner et de créer une dynamique positive.

Les hommes de Patrick Vieira garderont un beau souvenir de Bordeaux. Grâce à leur succès au Matmut Atlantique (1-0), ils se replacent à la 10e place au classement de la Ligue 1 et intègrent la première partie de tableau pour la première fois de la saison. « Ça fait du bien à la confiance. Mais maintenant il faut se concentrer sur le match contre Auxerre » souligne Patrick Vieira. « On a l’occasion de pouvoir essayer d’enchainer les matchs et les victoires. » poursuit-il.

En effet, le match de cet après-midi (18h45 à l’Allianz Riviiera) compte pour les 16es de finales de la Coupe de la Ligue. Une autre compétition que le coach azuréen ambitionne de jouer à fond. « L’objectif est d’aller le plus loin possible. C’est important pour le club de passer ce tour et de se battre pour aller loin dans la compétition ». Pour cela, il faudra surclasser Auxerre.

Une équipe de Ligue 2 mais …

Le club auxerrois pointe à la 18e place du classement de Ligue 2. Les hommes de Pablo Correa sont mal en points et restent sur 3 défaites sur les 4 derniers matchs.

Une équipe présumée plus faible mais la Coupe de la Ligue livre chaque année des surprises. Une rencontre loin d’être facile. « C’est un grand club français malgré le fait qu’ils aient un début de saison compliqué. Ils vont tout donner, c’est une autre compétition, ils voudront faire mieux. » lance le coach Vieira.

Il faudra donc être prudent pour les niçois qui visent une deuxième victoire consécutive.

Un groupe remanié

Pour accueillir cette équipe de l’AJ Auxerre, le groupe niçois sera amputé de plusieurs cadres. Et pas des moindres. Tout d’abord Mario Balotelli et le capitaine Dante sont tous deux suspendus. Du côté des blessés, Pierre Lees-Melou, Youcef Atal et Mickael Le Bilhan sont forfaits. Christophe Hérelle qui a reçu un coup au genou en fin de semaine dernière et qui l’a privé du match à Bordeaux, se teste ce matin pour sa participation, ou non, à la rencontre.

Patrick Vieira ne pourra donc pas compter sur les cadres habituels. L’occasion pour certains de se montrer et d’avoir du temps de jeu. « A chaque fois que j’ai l’opportunité de jouer, j’essaye de tout donner. Si le coach fait appel à moi, je serais présent » nous livre Ignatius Ganago. L’attaquant camerounais de 19 ans a eu peu de temps de jeu en ce début de saison. 3 rentrées pour un but face à Caen (1-1). Il aura surement l’opportunité de se montrer ce soir.

D’autres pourront profiter de ce 16e de finale pour rattraper le rythme. Danilo et Makengo reviennent de blessure et peuvent prétendre à une place dans le 11 de départ.

Pierre Ferrand

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message