Zulte Waregem - OGC Nice (1-5) : Moules-frites à la niçoise, une fois !

Les Aiglons ont régalé pour leur première de leur saison en Ligue Europa. Cette fois c'est sûr, la saison est définitivement lancée.

Après un superbe succès dans le derby face à Monaco (4-0), Nice avait à cœur de bien débuter sa campagne européenne. D’un point de vue comptable, d’abord, mais aussi pour effacer la contre-performance de l’an dernier face à Schalke 04.

Pour cela, Lucien Favre avait aligné l’équipe-type. Seuls changements par rapport à samedi, Papy Mendy remplace Koziello (suspendu) et Dante récupère sa place en défense centrale, à la place de Marlon.

Dès le coup d’envoi, les Aiglons mettent la pression. Mais les joueurs de Francky Dury jouent tous les coups à fond, mais ils manquent d’ouvrir le score dès la dixième minute. Seules deux parades exceptionnelles de Yoan Cardinale permettent au Gym de tenir bon.

Cinq minutes plus tard, Seri sert parfaitement Pléa dans l’axe. Ce dernier arme une frappe puissante déviée par un défenseur. Leali est battu et Nice passe devant (0-1, 16e).

Les Aiglons ne s’arrêtent pas en si bon chemin et c’est Lees-Melou qui combine avec Saint-Maximin sur le côté droit. Le numéro 8 du Gym déborde et sert Pléa dans l’axe, qui surgit au premier poteau ! (0-2, 20e). L’entame de match est idéale.

Elle le sera encore plus lorsque sur un corner, Dante fusille Leali après une déviation de Seri. Premier but en rouge et noir pour le Capitaine Dante ! (0-3, 28e). Le Gym vire en tête à la pause.

INQUIÉTUDE PUIS SÉRÉNITÉ

Nice semble avoir la mainmise sur le match, et pourtant, les coéquipiers de Cardinale frôlent la correctionnelle. Dès la reprise, Leya Iseka s’échappe et profite d’une mésentente entre Cardinale et Souquet pour relancer le match (1-3, 46e).

Le match devient fou lorsque Balotelli voit sa frappe superbement arrêtée par Leali. Sur le contre qui suit, Saint-Maximin fauche Kaya... à l’entrée de la surface. L’arbitre désigne dans un premier temps le point de pénalty avant de se raviser. Ouf.

Quelques minutes plus tard, Balotelli récupère un ballon au milieu du terrain. Il lance la fusée Saint-Maximin, qui après s’être mis en orbite et décroché ses deux défenseurs n’a plus qu’à fusiller Leali. Le but du break pour Nice et le tout premier sous le maillot rouge et noir pour Saint-Maximus (1-4, 69e).

Croyez-le ou non, Hatem Ben Arfa est revenu à Nice. A moins que... Non, autant pour nous, c’était Arnaud Souquet. Le latéral s’offre un magnifique slalom dans la surface avant de se faire faucher au point de pénalty. C’était sans compter sur Super Mario, aux aguets pour y aller de son but (1-5, 74e).

La fête est totale, les Aiglons ont la frite. Ce premier succès fait du bien et permet (déjà !) de soigner la différence de buts. Une belle victoire, mais ce n’est que le début. En tout cas s’il reste à ce niveau, le Gym n’a pas à trop s’inquiéter pour l’avenir.

LE MATCH EN ÉMOJIS

😍 : Match de classe internationale pour Mario Balotelli. Buteur, passeur, défenseur... Sûrement son meilleur match à Nice. Chapeau.
🤚 : Cardinale a tout stoppé ce soir. Mention spéciale pour l’arrêt "gardien de handball" dès la dixième minute.
💃 : Souquet do Brasil ! Le latéral droit a fait danser les défenseurs sur le cinquième but niçois. Neymar who ?!
⚽️ : Toujours au Brésil, enfin un but pour Dante ! Amplement mérité.
👍 : Une nouvelle fois, très bon match pour Alassane Pléa. Quand il est en forme, il sait être décisif.
😏 : Lees-Melou commence à se sentir de mieux en mieux dans l’équipe et ça se voit.
🗣 : Chapeau aux 350 supporters qui ont fait le déplacement. On n’entendait que vous !
🎙 : un peu secondaire mais ça reste à souligner, excellents commentaires de la part de BeIn Sports, c’est devenu trop rare ces derniers temps...

PAROLES, PAROLES...

LUCIEN FAVRE : « Nous jouons encore trop bas. Mais bon, on a perdu six ou sept joueurs très importants durant le mercato ; il faut du temps pour se relever. Il faut encore gagner quelques mètres vers l’avant dans notre jeu, aller chercher les ballons. On donne encore trop d’occasions. Ça, ce n’est pas possible. »

DANTE : « Nous étions supérieurs au niveau du rythme. C’est ça, la différence. Mais, malgré le score, Zulte n’a pas été ridicule. Les cinq ou dix dernières minutes, ils ont quelques belles occasions. L’important était de garder la même intensité durant 90 minutes. Aujourd’hui, c’était presque ça, à l’exception des dix premières minutes. »

UN POINT SUR LE GROUPE K

Sortis tous deux victorieux de leur déplacement ce jeudi, le Gym (5-1 à Zulte-Waregem) et la Lazio (3-2 sur la pelouse de Vitesse) prennent la tête du groupe K à l’issue de cette première journée de Ligue Europa.

Avant de retrouver les Italiens à l’Allianz Riviera (jeudi 19 octobre), les Aiglons recevront les Néerlandais d’Arnhem lors de la prochaine journée (jeudi 28 septembre à 19h). Dans le même temps, les Romains affronteront les Belges au Stadio Olimpico.

A Waregem, stade Arc-en-Ciel
Zulte-Waregem 1-5 OGC Nice (0-3 à la mi-temps)

Affluence : 9072 spectateurs environ

Arbitre : M. Ali Palabiyik

Buts : Leya-Iseka (46e) pour Zulte-Waregem ; Pléa (16e, 20e), Dante (28e), Saint-Maximin (69e), Balotelli (73e) pour Nice

Avertissements : Balotelli (38e), Saint-Maximin (54e) pour Nice

Zulte-Waregem : Leali - De Fauw, Derijck, Hamalainen - De Sart, Kaya (Coopman, 75e), Doumbia - De Pauw (Kastanos, 75e), Leye-Iseka (Saponjic, 83e), Olayinka.

OGC Nice : Cardinale - Souquet, Dante (cap), Le Marchand, Jallet - Saint-Maximin, Mendy (Srarfi, 83e), Seri (Tameze, 76e), Lees-Melou - Pléa (Ganago, 76e), Balotelli.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message